Le Hot-club, paradis perdu à la lisière du Tarn

Il arrive parfois de faire des belles rencontres en lisière du Tarn. Bien que le 81 ai toutes mes faveurs en Occitanie, il faut bien dire que mon enthousiasme fut manifeste lorsque j’ai découvert le Hot Club, un établissement libertin et naturiste à Roquesérière.

Une étape libertine entre Toulouse et Gaillac

À la sortie de Toulouse, en remontant vers la grande zone commercial de l’Union puis en prolongeant vers la bourgeoise Montastruc-la-Conseillère, vous voilà arrivée Roquesérière. C’est sur la route de la gare que se déroulent les activités licencieuses. Une expérience nouvelle pour un naturiste classique, ce qui devrait permettre de faire sauter les derniers verrous de votre inavouable pudeur.

Un établissement oscillant entre le glamour et le non-conformisme

Une fois que vous pénétrez dans cet antre de la luxure, c’est bien cet alliage entre élégance et authenticité qui marque de prime abord. Pas de chemises, pas de costumes mais des tee shirts et de la sueur. À cela s’ajoute une parfaite disposition pour réaliser ces fantasmes dans des conditions de conforts appropriées. Une cage de danse trône au milieu de la salle principale, comme pour inviter tout à chacun à venir se partager en public, lui et son être profond, libéré, débridé, déchaîné…

Des soirées à thèmes

Bien que de nombreux clubs de divertissement ou établissements naturiste se contentent de se retrouver pour des nuits torrides, le hot club n’est pas avare en imagination quand il s’agit de trouver un “support de contact”.

Ainsi, l’agenda est chaud et invite à une débauche paillarde, à califourchon entre le cache-cache et le gang-bang surprise.

Des soirées sexy, pour groupes, pour bisexuels mais aussi des invitations plus ou moins déguisées à des pratiques singulières et cérébrales comme le fétichisme. Il faut dire que l’ambiance rustique et caverneuse de l’endroit donne cette impression, alors s’il l’on y ajoute un dress code fetish du type cuir/latex…tenez vous prêt à longer les murs…

hot club torride

Une ambiance familiale

Fini les tris au faciès que l’on peut connaître dans les urbanisations goinfrées au faux-semblant, c’est pour cela que Naturisme Tarn aborde ce club. Pendant que les nobles vivent le frisson de leur missionnaire entre deux surenchères dialectiques et inutile, le hot club se lâche et s’amuse jusqu’au petit matin.

Pour un naturisme du Tarn aimant ce département, le hot club est certainement l’un des clubs qui transmet le mieux toutes ces valeurs de territoire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *